Ces choses qui m’irritaient avant d’être maman (mais ça c’était avant)

Ces choses qui m’irritaient avant d’être maman (mais ça c’était avant)

Et soudain, le monde change.

Le nain de jardin est là. Bien là (on ne peut pas le rater), et il a cette faculté de vous transformer, sans même que vous ayez le temps de réaliser que votre manucure n’est désormais plus qu’un lointain souvenir:

  • Vous vous laissez (un peu ) aller (une heure de zumba est désormais synonyme d’ascension du Mont Blanc en tongs)
  • Vous vous nourrissez telle une machine désincarnée (un sandwich kiri harissa devient un plat gastronomique)
  • L’usage du shampoing sec est désormais votre quotidien (et la queue de cheval de Véronique et Davina une marque de fabrique)…

Mais tout ça, toi, jeune maman déconfite, tu t’en doutais un peu avant d’accoucher.  Car même si Florence Forresti répète dans son célèbre sketch qu’on ne nous prévient pas, il y a quand même une ou deux bonnes âmes qui nous ont briffées relativement avant.

Mais pas sur tout.

Certaines choses immondes et ridicules vont devenir notre quotidien en devenant maman, et horreur, on trouve ça NORMAL :
– Sentir le caca du mouflet à plein nez en le portant au-dessus de sa tête

bébé-étale-son-caca-partout-dans-sa-chambre
En général, ce geste délicat s’accompagne de la phrase dite haut et fort « ON A FAIT CACA???? ». Suivie, au choix, de : « Mais ça fait 3 fois depuis ce matin!!! » ou « Tu pouvais pas attendre d’arriver à la crèche, non??? » ou autre « Va voir papa c’est son tour ».

Le point positif: toi qui désormais a peur de ne pas faire assez de sport, sache que ce geste te permet de travailler forceps et triceps.

– Imiter les cris d’animaux sans relâche, quel que soit l’endroit

65935897
« Comment y fait le lion? » « Raaaaaouuuuu Raouuuuuu« … »Ouiiiiii c’est bien mon coeur BRAVOOOO! Et la canard comment qu’y fait le canard? ».

Ce genre de phrases devient une sorte de leitmotiv journalier. Et on commence à se passionner pour ces différents cris et être supra fière de notre répertoire, qui ne cesse d’augmenter.

Le point positif: en cas d’affrontement avec un vrai animal, on peut toujours tenter l’imitation fort réussie du Roi de la jungle.

– Avoir l’air béat face à des actions totalement insignifiantes

images
« T’as vu il est trop chou il attrape les miettes de pain avec ses petits doigts » ou « Oh il a dit baïebaï » et autres « Il a compris comment fonctionne l’iphone« #fiertédelamère.

Sauf que l’amie qui vous accompagne a le regard vide de Doris dans le monde de Nemo… Tente un léger et timide « Oui c’est chou » et là soudain… RE-HORREUR: tu te revois, toi, à l’époque, quand tu avais littéralement envie de coller ton amie jeune maman contre un mur quand elle te sortait les phrases-mon-bébé-il-est-trop-top.

Le point positif: tu as de nouvelles conversations (insignifiantes mais ô combien jouissives) avec tes copines nouvelles mamans

– Dodeliner de la tête en entendant (pour la 100ème fois) le générique de Dora l’exploratrice

Alors que tu n’as qu’une envie, c’est qu’elle parte très trèèèèès loin cette CONNASSE de Dora. Qu’elle bouffe son sac à dos et s’étouffe avec. Et donneuse de leçons avec ça!

Mais c’est plus fort que toi. Et tu commences même à l’apprécier car grâce à elle, Choupinou observe plus de 5 minutes de silence…  « O joie, ô liberté » . Et parfois, il va même vaquer à d’autres occupations, mais toi, tu restes hypnotisée devant la télé pour voir la fin de l’histoire (que tu connais évidemment).

– Saper ton gamin comme un prince pour aller à la crèche

images-2
Ben quoi? Oui c’est une chemise Paul Smith, mais elle était en soldes  …à 65 euros (tête outrée du mari). Car oui tu es surexcitée chaque matin à l’idée de lui coller sa nouvelle tenue pour aller à la crèche.  Jusqu’au jour où la puéricultrice te rappelle à l’ordre et te somme de lui mettre des vêtements CONFORTABLES.

– Confortables…C’est-à-dire?

– Des leggings, des joggings car la salopette c’est pas très pratique pour ramper. Et la petite chemise, vous comprenez si on doit la déboutonner à chaque sieste ça prend trop de temps. Puis on n’est pas à un défilé de mode.

– Kwââââ? (tête décomposée)

Le point positif: après quelques semaines où ton môme revient avec le boddy rose bonbon délavé prêté par la crèche car il a eu ‘un accident’ tu te dis que, finalement, les vêtements confos et pas chers MAIS ASSORTIS c’est pas si mal…

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>